La colère gronde ?

0 Comments

Entre l’usine Amétyst, la décharge de Castries, la colère gronde dans la Métropole de Montpellier. Deux commissions de suivi de site se sont tenues :

  • Castries : 28 mai 2018,
  • Amétyst : 6 juin 2018.

Rien n’est encore réglé. Nous notons une menace non voilée des associations concernées :

“Quo usque tandem abutere, Montpellier Métropole, patientia nostra?
O tempora, o mores
Quae quo usque tandem patiemini, o fortissimi viri ?”

A bon entendeur, Salut disait-on !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.