Communiqué de presse (21/08/13)

0 Comments

Montpellier, le 20 août 2013

Les Riverains de Garosud, concernés au premier chef par les odeurs pestilentielles  d’Ametyst et par la communication mensongère de l’agglo de Montpellier, souhaitent répondre à l’article de ML d’aujourd’hui mardi 20/08: “la décharge à plein nez”
Toute modestie gardée, les Riverains D’Ametyst ont une expertise du fonctionnement de l’usine à ordures et de ce qui en sort. Nous allons vous révéler ce que l’Agglo de Montpellier veut cacher aux Riverains de la décharge de Castries.

Tout d’abord, les odeurs proviennent bien des déchets issus d’Ametyst. Nous avons d’ailleurs assisté à une honteuse manipulation lors de la dernière Commission de suivi de site à Ametyst, où l’on nous a affirmé que (jury de nez à l’appui)il n’y avait plus d’odeurs sur la décharge de Castries sur l’année 2012. Oubliant simplement de nous préciser que durant toute cette année, les déchets d’Ametyst n’allaient plus à Castries, mais étaient exportés hors du département.

l’Agglo n’a rien à cacher?
Alors pourquoi Mr Fina dans votre article, laisse croire que les déchets envoyés à Castries sont inertes? Qu’il n’y aurait que  ” des matières entourant… des pots de yaourt” !!!

Où vont les dizaines de milliers de tonnes de digestats puants et non complètement stabilisés sortant d’Ametyst?

Puisque cette usine ne valorise quasiment rien en compost ,où partent les milliers de tonnes de ce pseudo compost inutilisable et nauséabond ?

Chacun sait que les odeurs à Castries ne cesseront jamais puisque cette décharge sera le réceptacle de l’échec du process d’Ametyst.

D’ailleurs, la manipulation devient claire pour tout le monde lorsque l’on apprend que dans le prochain plan d’élimination des déchets du département , on s’apprête à autoriser les déchets, non totalement stabilisés à être enfouis en décharge, chez nous, en contradiction avec la loi nationale.

On aurait voulu permettre à Ametyst d’empuantir les villages autour de Castries qu’on ne s’en serait pas pris autrement.

Mr Cohn-Bendit conseille aux riverains d’utiliser l’arme juridique, le nouveau plan étant bien sur les rails, Daniel il faut faire vite!

Pour l’Association des Riverains de Garosud

Le porte parole
François Vasquez