Montpellier Amétyst : L’Agglo achète la maison près de l’usine

0 Comments

NUISANCES INSUPORTABLES : L’Agglo achète la maison près de l’usine

Source : Midi Libre – Édition du samedi 10 avril 2010

Montpellier. L’Agglo achète la maison près de l’usine

Mais qui est, désormais, propriétaire du 99 rue Charles-Gounod ? La vente inattendue de cette maison située dans le voisinage direct de l’usine de méthanisation suscitait la curiosité et les questions des riverains de Garosud. Cette habitation est située dans le lotissement des Magnolias, en bordure de l’avenue Étienne-Mehul et à quelques centaines de mètres d’Amétyst. Dans le périmètre, les nuisances étaient déjà clairement identifiées et dénoncées par les riverains. Mais au début du mois d’octobre, un problème inédit est apparu dans deux villas du lotissement : des remontées nauséabondes et difficilement supportables issues des canalisations domestiques. Face à cette situation, deux familles avaient préféré quitter provisoirement leur logement.

Alertés, les services d’assainissement avaient alors rapidement localisé l’origine de ces remontées : le raccordement à l’égoût commun des eaux usées d’Amétyst et de sociétés voisines. Une restauration de l’ancien système d’évacuation avait été effectuée et aucun problème analogue n’a ensuite été signalé… Depuis l’incident, l’une des deux villas n’est en revanche plus habitée et ses occupants ont choisi de quitter les lieux. L’Agglo a-t-elle acheté le logement comme cela se murmurait donc autour des Magnolias ? « Oui », a répondu, hier, la collectivité. La confirmation d’une telle transaction crée un précédent et pourrait inciter d’autres riverains gênés par les nuisances à se tourner vers la collectivité. Cette vente provoque aussi la colère des associations, qui réclament davantage de transparence dans la gestion des problèmes : « Cette transaction s’est faite dans le plus grand secret. Et puis, on aurait aimé avoir le résultat des expertises qui ont été menées à l’intérieur. On n’a eu aucune information », maugrée François Vasquez.