Réunion organisée le 04/07/13 par St Drézéry Nature Environnement

0 Comments

Source : Midi-Libre – le 09/07/2013

L’ACIDC (Association Collectif Intercommunal Décharge de Castries) et SDNE communiquent :Le casier 1 de l’ISDND de Castries est censé stocker des « déchets ultimes » non fermentescibles. Or, ce n’est pas le cas : la CAM (Communauté d’Agglomération Montpelliéraine), est en infraction par rapport au cahier des charges et à la législation française et européenne. Le bilan de la CAM en matière de gestion des déchets, c’est : un tri inexistant dans l’agglomération, une filière bio-déchets occultée , une usine TMB (tri mécanique biologique) AMETYST qui produit du déchet en quantité mais pas en qualité, un ISDND qui stocke des déchets fermentescibles et dégage des émissions malodorantes et inquiétantes pour la santé publique. Suite aux actions d’ACIDC, un premier coup d’arrêt a été porté à la CAM par le dernier arrêté préfectoral de 2012, l’obligeant à revoir sa gestion de l’ISDND. Mais la CAM a externalisé une partie des déchets depuis, diminuant artificiellement les émissions (air et eau) du casier 1 et favorisant du même coup son projet de casier 2 – ACIDC a déjà relancé la CAM pour obtenir des rapports et analyses : malgré la saisie de la CADA, de la DREAL, ACIDC attend toujours certains éléments .- La CAM est juge et partie dans sa communication sur l’exploitation des déchets : ACIDC demande donc à ce qu’il y ait un cabinet d’expertise indépendant pour réaliser des analyses et un suivi rigoureux,

Mrs MOURE et VALETTE se contredisent sur l’ouverture d’un casier 3 sur l’ISDND de Castries. A ce jour,la CAM ne prospecte pas d’autres sites. Un dépôt de plaintes de SDNE (371 signatures sur St Drézéry) a été transmis au procureur.ACIDC étudie d’autres recours. Mais cela suppose des moyens (contre-expertise, juriste spécialisé, …).La CAM sait que le rapport de force est en sa faveur, mais cela n’entame en rien la détermination d’ACIDC, Synthèse de la conférence de presse du 19 juin (conjointe avec les associations CNID34 et les riverains de GAROSUD qui se battent contre AMETYST) :- Le nouveau plan départemental de gestion des déchets est édifiant : pas d’obligation, pas d’interdiction, et pas de sanction pour les collectivités.- Le statut de déchet ultime (c’est-à-dire non fermentescible) va être modifié pour contourner la loi.Ceci permettra à la CAM de tout enfouir, et surtout n’importe quoi. En conclusion, la CAM prépare un second Thôt aux portes de Castries.